Quelle belle surprise quand au printemps dernier, Chloé me contacte via le blog pour me demander de tester ses patrons. Je ne connaissais absolument pas sa marque et ce fût une agréable surprise.

A l'origine, Opian est un label suisse indépendant de mode pour femme. Chloé mise sur le style, la qualité des matières premières et de confection pour des collections capsules faites en suisse romande. (A ce propos Chloé je viens vers chez vous le 10.09! :) )

Depuis peu, Chloé a lancé également la gamme de patrons de couture, tous téléchargeables au format .pdf depuis son site.

Je vais être honnête, j'ai eu du mal à choisir parmi les trois patrons proposés. Pour la simple et bonne raison, qu'il ne colle pas vraiment avec les vêtements qui me vont...
Cependant, quand j'ai vu Alvernia... Je me suis rappellée une petite voix qui me demandait de lui coudre une robe au décolleté dos plongeant...
J'ai proposé à la petite voix et elle a été conquise.
Non mais parce que  pour porter Alvernia, à mon sens, il ne faut pas avoir de poitrine et pouvoir se passer de soutien-gorge. et pour moi, c'est NO WAY! :)
Je l'ai donc cousue pour une amie dont les mensurations sont les suivantes:
Tour de poitrine 77
Tour de taille 67 
Tour de bassin 94
J'ai donc tracé un compromis entre une taille -0,5 (que j'ai gradée) pour la poitrine Et 3 pour le tour de taille Et hanches.
toile1
Au final, la toile était trop grande d'une taille et les bretelles trop larges pour le buste si menu de la modèle.
toile2
Pauline a une cambrure de dos très marquée (ça sent l'Espagne tout ça... :)), il fallu donc revoir aussi à ce niveau là...
toile3
Je suis donc partie sur la même découpe de patron que j'ai cousu sans marges de couture. Pauline a choisi cette robe pour un mariage, il fallait donc une belle étoffe et s'est laissée tentée par cette soie bleue de chez Pretty Mercerie... Cette soie est une merveille. Mais j'ai eu la pression je peux vous le garantir.
Pour les remarques générales:
Pour les patrons pdf j'avoue préférer les pages qui s'assemblent les unes aux autres sans avoir à découper. Cependant je trouve celui-ci bien fait: je n'ai eu à découper qu'un côté et que le bas.
La planche et les explications étaient claires. Seuls certains schémas de la version à tester ne m'ont pas trop parlé mais les explications étaient si claires que je n'ai pas rencontré de difficultés.

alvernia opian

Nous avons fait une séance photo sous la pluie, d'où les petites gouttes sur la robe...

La difficulté je l'ai surtout trouvée dans la couture de la soie. Une première pour moi, je n'avais encore jamais osé... pourtant j'en rêvais depuis longtemps.

Je me suis aidée d'un article encore très intéressant d'Annie Coton.

j'ai cumulé les facteurs générant une montée en pression: coudre de la soie, coudre pour une amie et coudre pour un test. Les trois en même temps m'ont valu quelques sueurs froides.

Au final, je ne m'en suis pas trop mal sortie pour l'allure générale, mais il subsiste quelques petits défauts qui me pèsent... Notamment au niveau du zip invisible... je n'ai pas osé découdre pour bien ré-ajuster au niveau de la poitrine de peur de trop abimer l'étoffe...

alvernia opian

Sur le modèle original, les plis creux ne sont pas cousu entre eux et là c'est une étourderie de ma part: j'avais cousu juste avant une Chardon de Deer&Doe avec ses 8 plis creux cousus entre eux... j'ai pas réfléchi, j'ai fait pareil...

alvernia opian

Je remercie Pauline et Chloé pour leurs confiances.

 

Filez vite voir les autres modèles et leurs différentes versions sur opian.ch!

 

xxx